Héraldique familiale :

La restitution de l'héraldique familiale a pu être possible grâce à l'ascendance côté maternelle qui nous rattache à ces proches familles de la noblesse provençale et italienne.


 

 

 

 

(Henriette MILLE)

Ainsi ma grand-mère maternelle, Henriette MILLE (1924-2009), descend de la noblesse à la fois par sa mère Fanny, Claire, Lazarine BONOMO (1888-1974) et sa grand-mère maternelle Rose-Baptistine PELISSIER (1849-1883) pour les familles suivantes...

 

 

(En 1931, au premier plan, Henriette MILLE face à sa soeur. Au second plan, Fanny BONOMO, sa mère et son père Paul MILLE quatre mois avant son décès)

 

...Mais aussi par son père Paul, Eugène, Marius MILLE (1888-1931) descendant (dans l'ordre des plus récents aux plus anciens) par les ALEXIS, REYNAUD, VIGNE, DE LITTERA, DE ROVIERA et Béatrice D'AURIOL de Charlemagne CAROLINGIEN par les aïeuls de Béatrice : Boniface Ier DE REILLANE (960-1031) et son épouse Constance II DE PROVENCE (960-1026), mais aussi par les DE FAUDRAN et les D'ESTIENNE.

Historique de mon blasonnement :

 

D'azur à une étoile (8) d'argent, chargée d'une hirondelle d'or, essorée en bande, à une bordure de gueules (Cr)
Devise "Etiam, etiam atque etiam..."

 

Mes armoiries s'inspirent de celle des Chevaliers DE MERINDOL (D'azur à l'hirondelle d'argent volant dans le sens de la bande) dont je descends au plus proche (12ème génération) par damoiselle et noble Louise DE MERINDOL (1603-1671). Description et choix dans la création du blason : les "couleurs" dominantes dans l'héraldique généalogique familiale (Cf. plus haut) sont Azur (bleu), de gueules (rouge), argent (blanc) et or (jaune). L'hirondelle brochante, volante dans le sens de la barre, renvoie à la famille la plus proche, l'étoile à huit branches à la famille DE DAMIAN DE VERNEGUES (dont je descends à la 17ème génération) et à celle des DE SADE. Le contour de gueule (rouge) renvoie à mon ordre de progéniture mâle et cadet de la famille.




Créé avec Créer un site
Créer un site